Les associations musulmanes s’inquiètent d’un “climat islamophobe”

Le ministre de l’intérieur, Manuel Valls, l’assurait encore mercredi 17 juillet lors de la rupture du jeûne du ramadan, à la mosquée de Paris. “N’ayons pas peur de nos lois, elles sont faites pour construire l’apaisement.” Pas sûr que ces propos convainquent les 200 à 400 habitants de Trappes (Yvelines) qui ont manifesté leur colère, dans la nuit de vendredi à samedi 20 juillet, contre l’application, jugée violente, de la loi de 2011 interdisant le voile intégral dans l’espace public.

Lire l’article complet sur Le Monde

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.