Hommage aux victimes des persécutions racistes et antisémites rendu cour de la gare à Dijon

Par un décret du 5 mars 1993, M. Le Président de la République a instauré une Journée nationale de commémoration des persécutions racistes et antisémites sous l’autorité de fait dite “gouvernement de l’Etat français” le 21 juillet 2013.

Lire l’article complet sur bourgogne.france3.fr

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.