Le Hezbollah parle «d’insulte» devant l’ambassadrice de l’UE au Liban

«Vous ne pouvez pas condamner d’une main puis tendre l’autre pour serrer la nôtre», a lancé Ammar Moussaoui à l’issue de la réunion qui s’est tenue dans ses bureaux. Cette décision ne changera rien «aux actions et à la politique du Hezbollah» et aura «des conséquences», a-t-il dit sans préciser lesquelles.

Lire l’article complet sur 20minutes.fr

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.