Le bras de fer économique se poursuit entre l’UE et Israël

“Nous n’accepterons pas de diktats de l’extérieur sur nos frontières”, avait déclaré Benjamin Nétanyahou, le Premier ministre israélien, après l’annonce de la décision de l’Union européenne. Il a tenu parole et sa réaction ne s’est pas fait attendre longtemps.

La semaine dernière, l’Union européenne avait en quelque sorte boycotté les implantations israéliennes en Judée et Samarie en privant les entités israéliennes sur place de subventions. Un geste économique et diplomatique fort, auquel Israël a répondu en décidant de bloquer les relations entre l’UE et certaines régions de la Judée et Samarie.

Lire l’article complet sur franceinfo.fr

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.