Le PKK donne jusqu’au 1er septembre à Ankara pour mener des réforme

(AFP) – Les militants Kurdes de Turquie ont annoncé mercredi qu’ils donnaient jusqu’au 1er septembre au gouvernement turc pour prendre des mesures concrètes concernant la résolution du conflit kurde, faute de quoi ils seraient contraints de “se défendre“.

“Si aucun pas n’est fait d’ici le 1er septembre, on comprendra que ton objectif n’est pas (de trouver) une solution, mais est l’épuration et le massacre“, a déclaré Cemil Bayik, chef de la branche politique du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), cité par l’agence de presse kurde Firat.

Lire l’article complet sur armenews.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.