Les hackers du FBI infiltrent TOR pour piéger un réseau de pédopornographie

La police fédérale américaine a utilisé la faille d’un navigateur pour repérer des sites pédopornographiques hébergés sur Freedom Hosting, une structure surtout utilisée par des cyberdissidents.

L’anonymat est mis en question sur le réseau TOR (The Onion Router). Cet univers, qui permet de surfer avec une impossibilité d’être tracé, attire depuis des années une foule hétéroclite qui, pour multiples raisons (légales ou non), ne veut pas être repérée.

Lire l’article complet sur 01net.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.