Pilotes enlevés au Liban: Ankara ferme des centres turcs à Beyrouth

La Turquie a fermé son centre culturel et son bureau commercial à Beyrouth après l’enlèvement de deux pilotes de la Turkish Airlines dans la capitale libanaise, a affirmé lundi l’ambassadeur de Turquie au Liban. Deux pilotes ont été enlevés vendredi par un groupe qui réclame qu’Ankara use de son influence auprès des insurgés syriens pour qu’ils relâchent neuf chiites libanais pris en otage en mai 2012.
«Le centre culturel et le bureau commercial turcs à Beyrouth ont suspendu leurs activités par mesure de sécurité», a annoncé Inan Ozyildiz. Ces fermetures surviennent après qu’Ankara a appelé ses ressortissants à quitter le Liban, et ceux comptant s’y rendre à annuler leur voyage à moins d’un «impératif vital».

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.