«Le Tribunal pour l’ex-Yougoslavie a été piégé»

Une enquête préliminaire a été ouverte contre Carla del Ponte, l’ex-procureure du Tribunal pénal international. Analyse de Florence Hartmann, son ancienne porte-parole

Lire l’article complet sur Le Temps (Suisse)

Share This
309 0 Aug 24, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.