Attentat contre le consulat d’Egypte à Benghazi, en Libye

Les forces de l’ordre égyptiennes n’ont pas baissé les armes au lendemain de «la journée de la colère» menée vendredi par les partisans de l’ancien président Mohammed Morsi, lors de laquelle 95 personnes ont perdu la vie au Caire selon le dernier bilan officiel. Alors que les membres de la coalition pro-Morsi, réunis au sein de «l’Alliance contre le coup d’Etat» ont promis de manifester «tous les jours» à partir de ce samedi, les policiers montrent leurs muscles.

Lire l’article complet sur Le Parisien

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.