La Turquie est à son tour prise dans les troubles monétaires

La chute du cours de la livre turque, qui s’est dépréciée de 9 % par rapport au dollar depuis deux mois, est par ailleurs catastrophique, car elle renchérit d’autant la charge de cette dette. De plus, la chute de la devise turque enclenche deux cercles vicieux, puisqu’elle fait fuir un peu plus les capitaux étrangers et qu’elle contribue à l’accélération de l’inflation.

Lire l’article complet sur Le Monde

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.