Procès nazi en Grèce

Un Juif qui critique le nazisme? Un agitateur suspect, un «agent de la conspiration juive mondiale qui vise à provoquer une guerre civile [et] à imposer un régime judéo-bolchevique en Grèce», selon le parti politique d’extrême droite Aube dorée. Jusque-là, rien d’étonnant de la part d’une formation qui se réclame du Troisième Reich. Là où le bât blesse, c’est qu’en Grèce, pays membre de l’Union européenne, engagé donc à respecter un cahier de charges en matière des droits humains, un procureur ait jugé recevable la plainte d’un parti néonazi contre l’intellectuel marxiste juif Savas Mihail Matsas.

Lire l’article complet sur charliehebdo.fr

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.