Lettre de Zvi Shalit au Premier ministre

Le grand père de Guilad Shalit, Zvi Shalit, a adressé au Premier ministre une lettre dans laquelle il accuse Netanyahou de mettre en danger la vie de son petit-fils. Il lui reproche notamment de ne pas faire preuve de suffisamment de courage pour libérer de prison les « détenus du Hamas ». Il écrit : « Monsieur le Premier ministre, si mon petit-fils bienaimé meurt en captivité dans les geôles du Hamas, ce sera de votre faute. Vous n’écoutez pas l’avis de vos généraux, notamment le commandant de la zone militaire centre, le chef d’état-major et le ministre de la Défense, qui disent que la libération des « prisonniers » que réclame le Hamas ne constitue pas une menace sécuritaire pour l’Etat d’Israël ». Et d’ajouter: « Vous ne respectez pas l’éthique militaire qui vous a pourtant été inculquée, qui indique entre autres qu’on n’abandonne pas un soldat ». Shalit rappelle que des centaines de citoyens soutiennent la campagne de sa famille en faveur du jeune homme et « se demandent ce qu’est devenu l’Etat d’Israël qui ne parvient pas à récupérer l’un des soldats tombés en captivité ». Netanyahou a répondu à Zvi Shalit en soulignant qu’il avait ordonné aux services de sécurité de poursuivre leurs efforts en vue de faire revenir Guilad à la maison. Il précise encore que « pour réussir une telle mission, il faut faire preuve d’intelligence et de patience et avoir des nerfs d’acier ».

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.