Prison à vie pour le soldat américain ayant tué 16 Afghans

Un soldat américain, responsable du meutre de sang-froid de 16 villageois afghans en 2012, a été condamné vendredi par un jury militaire à la prison à vie sans possibilité de libération anticipée.
Le sergent Robert Bales, 40 ans, avait plaidé coupable pour échapper à la peine de mort. Malgré la sentence, il pourra réclamer la «clémence» de l’armée après 20 ans de réclusion. Si la clémence lui est accordée, il pourra alors être éligible à la liberté conditionnelle.

Lire l’article complet sur lapresse.ca

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.