Israël-Liban: conclusions de l’Onu sur l’accrochage frontalier

Il y a près d’un mois, le lieutenant-colonel réserviste Dov Harari z’l trouvait la mort dans un accrochage, à la frontière israélo-libanaise, entre Tsahal et l’armée du Liban et le capitaine Ezra Lakia était grièvement blessé. Suite à ce grave incident, la Finul avait ouvert une enquête et ses conclusions ont été rendues publiques mercredi soir, dans un communiqué publié par l’Onu. Il s’avère que l’arbre que Tsahal souhaitait déraciner pour des raisons sécuritaires se trouvait en territoire israélien. Ce qui signifie en clair que les soldats libanais n’avaient aucune raison valable d’ouvrir le feu sur les forces de sécurité israéliennes. Le porte-parole du secrétaire général de l’Onu, Martin Nesirky, a indiqué que les conclusions de ce rapport avaient été remises aux deux parties concernées ainsi qu’aux responsables des forces des Nations unies siégeant à New York. Il ne faut pas oublier que les Etats-Unis avaient vivement réagi après ces échanges de tirs, en indiquant qu’ils comptaient reconsidérer l’aide qu’ils apportaient à l’armée libanaise.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.