Syrie : une action “punitive” pourrait aggraver le conflit selon Ban Ki-moon


Ban Ki-moon craint les risques d’une intervention militaire en Syrie sans l’aval de l’Onu. “Nous devons considérer l’impact qu’aurait une action punitive sur les efforts pour empêcher d’autres effusions de sang et faciliter un règlement politique du conflit”, a déclaré le secrétaire général de l’ONU.

Lire l’article complet sur lci.tf1.fr

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.