Un “humanitaire” polonais interdit d’entrée en Israël

La Cour suprême israélienne a confirmé mercredi l’interdiction d’entrée sur le territoire israélien pour des motifs de sécurité à l’encontre d’un travailleur humanitaire polonais retenu depuis plus d’une semaine à l’aéroport de Tel-Aviv.
Le président de la Cour suprême Asher Grunis a motivé cette décision par “de nouveaux éléments faisant état de sa relation avec des éléments terroristes, qui n’étaient pas connus au moment où le visa lui a été accordé”, sans autre précision, au terme des débats.
Dans un communiqué, le Shin Beth a précisé que “Qandil n’a pas été arrêté mais interdit d’entrée“, ajoutant que cette mesure était motivée par “des informations de sécurité à son sujet et que les affirmations selon lesquelles elle serait liée à d’autres considérations sont sans fondement”.
Qandil est lié a l’organisation anti-israelienne “Kampania Solidarnosci z Palestyna“.

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.