Surveillance : la NSA partage ses interceptions avec Israël

L’agence américaine chargée des interceptions de communications transmet ses données à son homologue israélienne, y compris sur des citoyens américains.
La NSA, l’agence américaine chargée des interceptions de communications, transmet ses données à son homologue israélienne, au risque de communiquer des informations sur des Américains et de violer ainsi leur vie privée, a révélé mercredi le quotidien The Guardian. La pratique d’échanges de renseignements entre services alliés est courante, mais il est bien plus rare que ces renseignements soient des données “brutes”, qui ne sont pas auparavant analysées. Or, d’après un protocole d’accord entre la NSA et son homologue israélienne de l’ISNU, fourni au Guardian par l’ex-consultant Edward Snowden, l’agence américaine transmet directement à cette dernière une partie des courriels et autres millions de conversations téléphoniques qu’elle intercepte.

Lire l’article complet sur Le Point

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.