Victor Perez Les “amis”européens d’Israël ennemis de la Paix


L’Etat d’Israël a de nombreux “amis”qui lui veulent du “bien”. L’UE, l’un de ces “amis”, veut définir en son nom quelles seront ses frontières, notamment celle le séparant de la ” Palestine ” à créer. Pour ce faire, elle a émis des lignes directrices devant contraindre l’état juif à reconnaître l’illégalité de sa main mise sur la Judée et la Samarie lors de tout accord futur. Une ” occupation “, intervenue suite à une guerre de légitime défense, d’un territoire berceau du Judaïsme et peuplé, de tout temps, par de nombreux juifs sauf suite au nettoyage ethnique effectué par la Jordanie entre 1948 et 1967.
Ainsi, la signature d’Israël à tout accord paraphé de cette contrainte reviendrait à reconnaître de sa part, entre autres, que Jérusalem ne ferait plus partie intégrante de son territoire et est la propriété d’un peuple “palestinien”qui n’existait pas il y a seulement cinq décennies.
Suite à cette décision inique déclenchant la colère du gouvernement Netanyahou, une mission européenne a été envoyée afin de s’assurer que les nouvelles règles seront appliquées ” avec discernement “.
Ce qui, du coup, a motivé une réaction dénonçant les tentatives d’assouplir les nouvelles directives européennes. Une lettre, datée du 16 Septembre, a été envoyée à tous les ministres des Affaires étrangères de l’UE par le ” groupe des 15 ” réunissant plusieurs anciens dirigeants et co-présidé par l’ancien ministre des Affaires étrangères Hubert Vedrine.
Un groupe agissant, cela va de soi, au nom de la paix israélo-palestinienne, et un co-président s’étant précipité de voter en 2002 au nom de la France, au Conseil des Droits de l’Homme, la condamnation d’Israël pour le “massacre”imaginaire de Djénine.
Une lettre rappelant que les implantations sont ” illégales en vertu du droit international ” mais oublieuse que ce même “droit”ne reconnaît nullement la propriété “palestinienne”de ces dits territoires.
Si l’UE devait retarder ou suspendre les lignes directrices ou ne pas les appliquer pleinement au programme Horizon 2020, cela pourrait miner davantage la confiance des Palestiniens dans le processus de négociation et leur capacité à poursuivre les pourparlers (…) En d’autres termes, retarder ou suspendre les lignes directrices est de nature à compromettre les négociations “.
En revanche, imposer à l’Etat souverain israélien ce que doit être la finalité des négociations ne peut, dans l’esprit des quinze signataires, qu’être “productif à la paix”. Tordre le bras juif est encore de coutume dans l’esprit de beaucoup, oublieux que le peuple israélien est prêt à une paix sincère et à la création d’une deuxième ” Palestine ” (la première étant la Jordanie) alors que le “peuple palestinien”secondé par la communauté musulmane ne pense qu’éradication du seul état juif de la planète. Mais faut-il s’étonner que des dirigeants de l’UE en soient arrivés à conclure que la Judée et la Samarie sont des territoires ” occupés ” ? A lire la presse, seuls les idiots utiles et les antisémites s’opposeront à confirmer le lien entre le lessivage de cerveau permanent et les décisions politiques de certains.
Le quotidien Le Monde sous le titre d’un article de son envoyé spécial Benjamin Barthe intitulé ” Battir : le village palestinien qui cultive la résistance ” a diffusé une image de ce village commentée ainsi : ” Avec ses cultures en terrasses qui remonteraient au IIIe millénaire avant notre ère, Battir est réputé pour ses vergers et potagers “.
“Palestinien”+ ” IIIe millénaire avant notre ère ” = Juifs forcément ” colons “.
C’est avec de tels amalgames subliminaux mensongers que se mène dorénavant la politique européenne. Une diplomatie que les Israéliens s’empresseront d’éloigner de toute participation à la résolution du conflit.
Victor PEREZ

Lire l’article complet sur victor-perez.blogspot.com

Share This

About the author

1 comment

  1. giami didier

    Moi,juif,je suis pour un Israël plus fort et plus puissant que ses ennemis. Pour résoudre un problème,il faut des faits concret.
    Entre les fabricants d’armes,les armées,les espions,j’estime à plus de 200millions d hommes,et de femmes,dont c’est leurs métiers.
    Le matériel,et les employés dépensent plus de 20milliards d’euros par jour.(en leurs donnant 10les de nourriture,ou de vêtements,en les utilisants pour d’autres taches,on pourrait changé le monde).
    Il y a plus ou moins 200 pays sur terre,chacun allant sa direction,et visant son propre intérêt.Étant enfermés dans leurs histoires,leurs dirigeants réunis n’arrivent pas à faire la paix.
    Dans 60ans,la montée des eaux,obligera des millions de personnes,à trouver un nouveau terrain d’habitation.
    En extrapolant,les situations actuelles,dont voici quelques exemples:pollution,forêts,abeilles,certains extrémismes,produits nucléaire,nature,animaux,sable,…et beaucoup d’autres,le futur de la génération suivantes,et loin d’être accueillant.
    N importe quel personne peut comprendre cela.
    Il faut sortir de ce système,et reconstruire un monde a l échelle de l’homme,ou chaque peuple à sa fonction,et son utilitée,pour sa région,et pour le monde.
    Sans énumérer une liste Très Longue,deux ou trois réponses:
    prendre 10 000 hommes par pays,et ratissée la terre pour la désarmée,être beaucoup plus sévère envers certains criminels.
    A18ans passé quelques mois ,à s’occuper des personnes âgés,des ordures ménagères.
    Cela peut’il amener des idées,a Israël,pour proposer la paix.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.