L’agence internationale de notation Standard & Poors (S&P) a confirmé vendredi la note de crédit d’Israël à A

S&P s’appuie pour ce satisfecit notamment sur la politique de discipline budgétaire du gouvernement israélien.
“Une consolidation financière prend forme en Israël, à la suite de l’adoption du budget 2013-2014 et, en conséquence, nous nous attendons à une légère baisse de la charge liée à la dette du gouvernement”, précise S&P dans un communiqué.
L’agence de notation souligne aussi “l’impact de moyen terme positif sur les comptes extérieurs” du début de la production de gaz naturel dans des gisements découverts récemment au large des côtes méditerranéennes israéliennes.
Parmi les facteurs positifs, S&P mentionne la “considérable flexibilité monétaire” d’Israël, alimentée par la politique interventionniste de la Banque centrale.

Lire l’article complet sur lemag.ma

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.