L’Iran change de ton et incite les occidentaux à un optimisme prudent

John Kerry, secrétaire d’Etat américain : “Je pense que tout le monde a apprécié la venue du ministre des affaires étrangères Zarif et ses propos au ton très différent. Mais inutile de dire qu’une
réunion et un changement de ton, qui sont les bienvenus, ne suffisent pas à répondre à toutes les questions et qu’il reste encore du travail à faire.”
Pour le passage à l’acte, il faudra attendre les décisions des prochaines négociations les 15 et 16 octobre prochain à Genève.
L’Iran affirme que la question nucléaire peut être réglée dans les mois à venir. Il ne serait plus question d’année.

Lire l’article complet sur fr.euronews.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.