Conduire une voiture serait nocif…aux ovaires des femmes

Un religieux saoudien justifie l’interdiction faite aux femmes de conduire dans le Royaume.
La conduite automobile affecte les ovaires de la femme, qui risque d’accoucher d’enfants atteints de maladies chroniques, estime l’un des principaux chefs religieux d’Arabie saoudite, où le débat fait rage sur l’interdiction du permis de conduire pour les femmes.
“Si une femme conduit une voiture, à l’exception d’une véritable nécessité, cela pourrait avoir un impact physiologique négatif, car des études médicales physiologiques et fonctionnelles montrent que cela affecte automatiquement les ovaires et relève le bassin”, affirme Cheikh Saleh al Lohaidan, l’un des 21 membres du Conseil des grands oulémas, la plus haute autorité religieuse du pays.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.