Femme condamnée à la lapidation: Paris veut des sanctions

La France a appelé les 27 pays de l’UE à une démarche commune auprès de Téhéran pour sauver Sakineh Mohammadi Ashtiani, condamnée à mort par lapidation. Elle suggère d’y adjoindre une menace de sanctions.

Lire l’article complet sur lematin.ch

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.