Les Kurdes rejetent les réformes d’Erdogan, jugées insuffisantes

Erdogan a dévoilé lundi une série de réformes très attendues dont un renforcement des droits de la minorité kurde, en plein processus de paix entre Ankara et les rebelles kurdes du Parti des travailleurs des Kurdistan (PKK).
Parmi ces réformes présentées devant la presse figure l’enseignement dans les écoles privées des langues et dialectes autres que le turc, dont le kurde, jusqu’à présent interdit.

Lire l’article complet sur romandie.com

Share This
271 0 Sep 30, 2013

1 comment

  1. Michel Akerman Israël

    J’espère pour les Kurdes, une véritable union entre les populations kurdes de Turquie, Iran, Irak, Syrie.
    Ils sont plus de 25 millions et leur situation dans ces pays musulmans est celui de Dhimmis que les Juifs expulsés dans pays du Maghreb ou du Proche-Orient ont connus trop longtemps.
    Mais comment discuter avec l’antisioniste Erdogan que les pays de l’UE n’osent pas contrarier puisque la Turquie fait partie de l’Otan et qu’Obama lui passe tout ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.