L’arnaque du “djihad du sexe”

Depuis plusieurs semaines des médias montent en épingle le “djihad du sexe”, qui aurait cour dans les zones contrôlées par les rebelles syriens. Des centaines de femmes musulmanes, venues notamment de Tunisie, se rendraient en Syrie pour s’offrir à des djihadistes en signe de leur dévotion. L’histoire est certes croustillante, mais semble complètement bidon.
La première mention du “djihad du sexe” date de décembre 2012, dans un tweet attribué du saoudien Mohamad al-Arefe. Ce cheikh salafiste est une personnalité respectée dans les milieux djihadistes, et connue pour ses prêches rigoristes.

Lire l’article complet sur observers.france24.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.