Nucléaire : le ton se crispe entre Washington et Téhéran

Le ministre iranien des Affaires étrangères a dénoncé mardi les “zigzags” de la politique américaine qui, a-t-il dit, “fragilisent la confiance”.
Les contraintes de la politique intérieure iranienne expliquent les accusations formulées par Mohammad Javad Zarif, a estimé mardi un haut responsable américain qui dit ne pas avoir été surpris par ces déclarations. Le responsable américain a aussi affirmé que la politique de son pays vis-à-vis du programme nucléaire iranien n’avait pas changé, et que le pays préférait une solution diplomatique dans ce dossier.

Lire l’article complet sur Le Point

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.