Le Hezbollah aurait retiré 1200 combattants de Syrie

Les lourdes pertes enregistrées dans les rangs des combattants du parti chiite auraient motivé ce repli.
Le Hezbollah aurait retiré au cours du week-end dernier 1 200 de ses combattants qu’il avait dépêchés en Syrie pour soutenir les forces du régime syrien dans leurs combats contre les rebelles.
C’est ce que des sources proches du parti ont indiqué à l’agence locale al-Markaziya, et c’est ce qu’un dirigeant d’Amal, en visite à Paris, aurait également confié au quotidien koweïtien as-Siyassa. Selon ce dernier, le Hezbollah et Amal auraient réduit leur présence en Syrie et auraient redistribué 1 200 combattants qu’ils auraient retirés de ce pays sur différentes positions de la Békaa Nord et de la Békaa centrale. Sur les 1 200 combattants, 600 avaient été recrutés du sud et du nord du Litani et envoyés à Qoussair, dans la province de Homs, près de la frontière libanaise, mais n’y ont pas été ramenés, le Hezb ayant préféré les maintenir dans la Békaa.
Selon la source du Hezbollah, cette formation achèverait au cours des prochains mois le retrait de tous ses combattants de Damas et de sa banlieue.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This

About the author

1 comment

  1. Michel Akerman Israël

    En clair le Hezbollah que l’UE considère comme une association caritative est une véritable armée qui a gangréné tout le Liban.
    Nul doute qu’ils reviennent avec une nouvelle quantité d’armes qu’ils destinent évidement à Israël.
    Ils disent quoi Hussein Obama et son valet Hollande dont les pays savent de quoi sont capables ces hordes d’assassins qui se proclament au service de leur dieu (sans majuscule).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.