Combat sur la toile

Les blogueurs pro-israéliens s’acharnent à mettre les pieds dans le plat.
En ce début d’après-midi du 9 août 2001, les mots de « terrorisme palestinien » ont pris un sens terriblement personnel pour Arnold et Frimet Roth. Ce jour-là, Malki, leur précoce fille de 15 ans, déjeunait avec une amie à la pizzeria Sbarro du centre-ville de Jérusalem quand un terroriste du Hamas a actionné sa ceinture d’explosifs truffée de clous au milieu du restaurant bondé, faisant 15 morts, dont Malki, son amie et cinq autres adolescents.

Lire l’article original en anglais sur Jerusalem Post

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.