Kerry reconnaissant : Merci Bachar!

Les experts internationaux et les USA se sont félicités de la coopération de Damas au lendemain du début de la destruction de l’arsenal chimique syrien.
Les experts internationaux et les États-Unis se sont félicités hier de la coopération du régime syrien au lendemain du début de la destruction de l’arsenal chimique du régime. Au début dimanche du démantèlement des armes prohibées, les experts ont supervisé la destruction par des personnels syriens des premières têtes de missiles, de bombes et d’équipements visant à fabriquer des armes chimiques. La mission conjointe de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) et de l’ONU intervient en application d’une résolution des Nations unies votée après une attaque chimique particulièrement meurtrière le 21 août près de Damas, après laquelle Washington avait menacé le régime d’une frappe militaire.
Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, devait d’ailleurs adresser hier un rapport au Conseil de sécurité détaillant la logistique de ce qui est considéré comme la plus importante et la plus dangereuse opération du genre, compte tenu du conflit en cours en Syrie. Ces experts ont pour mission de détruire un arsenal estimé à mille tonnes, dont des centaines de gaz moutarde ou encore de gaz sarin, réparties dans des dizaines de sites, le tout dans un pays en guerre, une première pour une mission de désarmement chimique. Arrivés le 1er octobre en Syrie, ils s’emploient aussi à « surveiller, vérifier et rapporter » la concordance des informations fournies par le gouvernement syrien avec la situation réelle, selon l’ONU.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This
408 0 Oct 8, 2013

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.