un député Hezbollah reçu au Quai d’Orsay

Malgré l’inscription de la branche militaire du Hezbollah sur la liste des organisations terroristes de l’Union européenne, les contacts n’ont jamais été rompus entre Paris et le parti chiite. Ils se poursuivent de manière régulière. Lors de son passage à Beyrouth en juillet dernier, l’ancien Premier ministre, François Fillon avait rencontré un responsable du mouvement.

Lire l’article complet sur franceinter.fr

Share This
466 2 Oct 11, 2013

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.