Les USA ont annulé une livraison de drones à la Turquie

En 2012 les liens étroits du chef des renseignements turcs Hakan Fidan avec Téhéran auraient irrité les USA
La décision américaine d’annuler une livraison de drones à la Turquie en 2012 serait liée à la divulgation par Ankara d’agents israéliens à Téhéran, rapporte le quotidien turc Taraf.
L’article de David Ignatius y indique que la Turquie avait révélé l’identité des 10 agents israéliens en Iran après que les liens entre les deux anciens alliés ont atteint leur point le plus bas après l’incident du Mavi Marmara en 2010, dans lequel neuf citoyens turcs ont été tués lorsque des commandos israéliens ont attaqué un navire civil tentant de forcer le blocus de la bande de Gaza.
L’article d’Ignatius a également accusé le chef des renseignements turcs Hakan Fidan de collusion avec l’Iran, en méprisant les relations avec “‹”‹les Etats-Unis et Israël. Ces accusations ont envoyé des ondes de choc à travers le monde du renseignement. L’ancien chef du Mossad Danny Yatom a dénoncé le « sale tour » des Turcs, qui selon lui pourrait avoir de profondes repércussions sur la coopération occidentale avec le renseignement turc.
Le rapport de Taraf affirme que Fidan a arrêté la coopération avec le Mossad un an après l’incident du Mavi Marmara et a commencé à travailler avec l’Iran.
La Turquie attendait alors la livraison de drones américains en juin 2012, mais Taraf a indiqué que le Congrès américain a fait annuler la transaction en raison de la coopération des services secrets turcs avec l’Iran.

Lire l’article complet sur i24news.tv

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.