Judée-Samarie : le Fatah accuse le Hamas de vouloir prendre le pouvoir

A l’approche des négociations directes, la direction du Fatah accuse le Hamas de vouloir « embraser » le terrain en Judée-Samarie par le biais des mosquées et du mois du Ramadan. De nombreux incidents ont eu lieu dans des lieux de prières, lorsque des membres du « Parlement palestinien », liés au Hamas ont voulu prendre la parole dans des mosquées et attaquer l’Autorité Palestinienne « qui cède devant Israël et les Etats-Unis ». Ils en ont été empêchés par les hommes de main d’Abou Mazen. Adnan Damairi porte-parole des « Services de Sécurité » de l’AP, accuse nommément Khaled Meshaal, chef du Hamas « d’être à l’origine de ces troubles qui visent à terme à opérer un renversement de pouvoir en Judée-Samarie ». Au Hamas, on accuse l’AP « de porter atteinte à l’Islam, en concertation avec Israël, et en vue des prochains pourparlers directs ». La direction de l’AP accuse depuis longtemps le Hamas de vouloir la renverser, en commençant par créer l’anarchie et en s’alliant la population à partir des mosquées ». En fait, Fatah et Hamas s’accusent mutuellement d’utiliser les lieux de culte pour leur propagande respective. Pour Naef Rajoub, (frère de Jibril), Imam de la mosquée de Dura (Sud-Hevron), et qui a été tabassé par les hommes d’Abou Mazen, « il s’agit d’une véritable guerre entre la Justice et le Mal, et en fin de compte, c’est la Justice qui triomphera ». Il a accusé Abou Mazen de « collaborer avec Israël » !!!

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.