Le Sinaïstan, terre de tous les trafics.

La péninsule du Sinaï (3 fois la superficie d’Israël) haut lieu du tourisme international grâce Taba et Sharm El Sheikh (ex Ofira) la destination la plus courue du Moyen-Orient avec l’Ile iranienne de Kish, se singularise également comme une zone de non droit. Tirs de roquettes vers Eilat et Aqaba, trafics divers le long de la frontière – complètement poreuse- avec Israel, exploitation de la misère des migrants africains par des passeurs sans scrupules, dizaines d’africains dont des femmes abattus dans le dos en tentant de fuir vers Israel (après avoir franchi le très surveillé canal de Suez) , contrebande d’armes incessante en direction de Gaza…

Lire l’article complet sur nanojv.wordpress.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.