«L’Iran a eu tout ce qu’il voulait», estime l’ambassadeur d’Israël en Belgique

L’accord sur le nucléaire iranien a déçu Israël. « J’espère que d’ici six mois, nous pourrons dire que nous nous sommes trompés et que l’Iran ne pourra plus se munir de l’arme nucléaire », a déclaré Jacques Revah, l’ambassadeur d’Israël en Belgique, au Grand Oral La Première/Le Soir. Entretien vidéo
Jacques Revah : « Ce qui n’est pas suffisant, c’est que l’Iran sort de cette négociation en obtenant tout ce qu’il souhaitait, c’est-à-dire : l’allégement des sanctions et en même temps la poursuite du contrôle des moyens de produire l’arme nucléaire. Nous ne parlons pas du droit de l’Iran à avoir des capacités nucléaires à des fins médicales, pacifiques ; nous parlons des moyens existants déjà dans les mains de l’Iran, 18.000 centrifugeuses, la centrale d’Arak qui est maintenue, les 200 kilos d’uranium enrichi. Bref, la seule promesse, c’est de ne pas construire de bombe atomique demain, après-demain, dans les six mois. »

Lire l’article complet sur Le Soir (Belgique)

Share This
314 5 Nov 30, 2013

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.