Iran: les Emirats ferment plus de 40 compagnies violant les sanctions

Les Emirats arabes unis ont fermé les bureaux de plus de 40 compagnies locales et internationales accusées de violer les sanctions imposées par l’ONU à l’Iran pour son programme nucléaire controversé, rapporte lundi le quotidien Gulf News. Selon le journal de langue anglaise, ces firmes se livraient au commerce de “produits à double usage et dangereux, interdit dans le cadre des résolutions de l’ONU et du traité de non-prolifération nucléaire”.

Share This
1470 0 Jun 22, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.