Le Procureur de l’Affaire Al-Hariri: « Je ne suis pas pressé »

On dit souvent que le Proche-Orient est le « royaume de l’imprévu ». Ce n’est que partiellement vrai. Certaines choses sont en réalité réglées comme du papier à musique et se passent exactement de la manière dont on l’a prévu. Par exemple la stratégie palestinienne dans le cadre des négociations. Par exemple, la violence terroriste qui accompagne chaque geste fait envers les Palestiniens ou chaque reprise de dialogue. Par exemple aussi, la désignation systématique d’Israël comme responsable de la situation délétère de la région. Par exemple enfin, l’indulgence de la communauté internationale face aux menaces des terroristes du Proche-Orient. C’est ainsi que le Procureur du Tribunal International dans l’Affaire Al-Hariri, Daniel Balmer, vient de déclarer mercredi « qu’il n’était pas du tout pressé de remettre ses conclusions sur les auteurs de l’attentat, et que contrairement à ce qui avait été annoncé, il n’a du tout l’intention de désigner les coupables au courant du mois de septembre »!! « Je dois dire clairement que les actes d’accusations n’ont pas encore été rédigés », a dit le Juge « courageux » lors de l’une de ses rares interviews accordées à un site Internet libanais. « Je ne le ferai que lorsque j’aurai acquis assez de preuves solides », autrement dit, cela peut encore durer longtemps. Le Procureur belge a donc très bien capté le message « sur-liminal » lancé par le terroriste Hassan Nasrallah, dont l’organisation est visée par les conclusions du Tribunal International. Pour le moment « il estime que ce serait pour la fin de l’année 2010″, donc déjà avec plus de trois mois de retard! Ce n’est pas tout, Alors que les menaces et les pressions auraient normalement dû pousser le magistrat à dire « personne ne me freinera dans mon travail », c’est exactement le contraire qu’il a déclaré: « Je ne permettrai pas à quiconque de me presser, car la précipitation peut avoir des effets graves. Il faut des preuves solides avant de pouvoir accuser » Par contre il a catégoriquement nié « être influencé par une quelconque force politique »

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.