L’enseignante suspendue en appelle au ministre

Mise à pied pour manquement à son devoir de neutralité et de laïcité, une professeur demande à son ministère d’annuler sa suspension.

Pour la première fois depuis plus de trois décennies, Catherine Pederzoli, 58 ans, ne fera pas sa rentrée ce matin. Cette professeur d’histoire dans un lycée à Nancy (Meurthe-et-Moselle) a été suspendue quatre mois de ses fonctions par le rectorat pour avoir manqué, dit l’Education nationale, à ses obligations « de neutralité et de laïcité » dans son enseignement sur la Shoah et lors de voyages scolaires dans des anciens camps de concentration.

  • … Dans le document, les inspecteurs reprochent à la prof « l’instrumentalisation des élèves » par des « lavages des cerveaux ». Ils estiment également qu’elle consacre trop de temps à l’organisation des voyages sur l’histoire des juifs en Europe centrale, comprenant des visites à des camps comme celui d’Auschwitz-Birkenau en Pologne.
  • Lire l’article complet sur Le Parisien

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.