Attentat dans la région de Binyamin

A peine 24 heures après le terrible attentat qui a couté la vie à quatre habitants de la localité de Bet Haggaï, près de Hébron, des terroristes ont attaqué un véhicule israélien circulant dans la région de Binyamin, entre Rimonim et Kokhav Hashahar. Ils ont ouvert le feu sur une voiture à bord de laquelle se trouvait un couple d’une trentaine d’années, Moché et Shira Moreno, résidents de la localité de Maalé Ephraïm, dans la vallée du Jourdain. Ils ont tous deux été blessés mais fort heureusement, leur vie n’est pas en danger. Moché a été assez sérieusement atteint à la jambe par les balles et son épouse Shira souffre de quelques contusions dues essentiellement à l’accident causé par l’attaque. Moché Moreno a raconté qu’il avait été sauvé par miracle de cet attentat. Le Maguen David Adom a indiqué que ses secouristes, dépêchés immédiatement sur les lieux, les ont évacués en ambulance, après les premiers soins, en direction de l’hôpital Hadassah Ein Kerem, de Jérusalem. Les forces de sécurité se sont déployées dans la région pour tenter de retrouver les assaillants qui ont pris la fuite après avoir perpétré leur forfait. Le porte-parole du commandant de la zone militaire centre, Peter Lerner, a indiqué après s’être rendu sur place, que les tirs avaient été effectués à partir d’une voiture circulant sur la même route. Il a précisé que le conducteur israélien avait alors perdu le contrôle de son véhicule et avait heurté un monticule. Il a ajouté: « Les blessés sont sortis de leur voiture et se sont enfuis en direction d’un oued pour se cacher, craignant visiblement que leurs agresseurs ne cherchent à les tuer. Ils sont ensuite revenus pour chercher de l’aide et le Maguen David Adom est arrivé pour les secourir. A présent, l’armée, le Shin Bet et la police ont entamé leur enquête mais il n’y aurait pour l’instant aucun indice ». Les recherches se concentrent autour de Ramallah, pour retrouver une voiture suspecte, de marque Skoda, qui aurait servi aux terroristes. Tsahal aurait fermé tous les accès de la ville. Pour un haut responsable militaire, l’attentat ressemble en tous points au précédent, près de Kiriat Arba dont les conséquences ont été beaucoup plus tragiques. Mais apparemment, aucun renseignement n’était parvenu aux services de sécurité sur la planification de ces attentats.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This
281 0 Sep 2, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.