France : Une prof suspendue pour avoir « trop » parlé de la Shoah !

L’information est relatée dans le quotidien français, le Figaro, et laisse pantois. Une enseignante juive d’un établissement public de Nancy a été suspendue pour avoir « trop » enseigné la Shoah à ses élèves. Deux jours avant la rentrée, Catherine Pederzoli-Ventura a appris brutalement qu’elle ne pourrait pas reprendre les cours sur décision du rectorat de l’Académie à la suite d’un rapport de l’Inspection générale très hostile à l’enseignante, pourtant très appréciée par ses élèves.

Share This