Knesset: débat sur la lettre des artistes

La commission parlementaire de la Culture a dénoncé avec vigueur l’initiative d’un certain nombre d’artistes qui ont écrit une lettre pour dire qu’ils refusaient de se produire sur scène à l’université d’Ariel, parce qu’elle se trouvait en Samarie. A l’issue de débats houleux, la commission a demandé aux comédiens de revenir sur leurs positions. La ministre de la Culture, Limor Livnat, a reproché aux signataires de la lettre d’avoir agi pour des motifs politiques et a ajouté qu’en se comportant ainsi, « ils se causaient du tort à eux-mêmes ». Elle a ajouté: « Nous vivons dans une démocratie ». La metteur en scène Anat Gov, qui fait partie des signataires de cette lettre, a réagi en affirmant « qu’elle n’avait rien contre les habitants d’Ariel ». Et de préciser: « Nous refusons de franchir la ligne verte. Certains demandent à ne pas jouer le vendredi soir parce qu’ils observent le Shabbat. Vous ne comprenez pas que pour moi, me produire en spectacle à Ariel, cela correspond pour un autre à transgresser le shabbat? »

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.