“Jour de Haine” : 250 manifestants interpellés

A l’issue de la manifestation, des centaines de personnes, cagoulées et portant des masques de ski, ont lancé des projectiles, bouteilles, pétards, barres de fer contre les forces de l’ordre.
En queue de cortège, quelques centaines de sympathisants de Dieudonné criaient “Liberté d’expression”, dans une allusion à l’interdiction faite à l’humoriste controversé de jouer son spectacle “Le Mur” en raison de sa tonalité antisémite. Des slogans anti-Israël, ou “CRS, milice des juifs”, ont été entendus.
Des journalistes accusés d’être des “collabos” ont été pris à partie, avec des jets de projectiles, ont constaté des reporters de l’Agence France Presse.
L’Union des étudiants juifs de France (UEJF) a condamné dans un communiqué “les slogans antisémites ainsi que des saluts nazis effectués” en marge du défilé. “Ce ‘Jour de colère’ s’est transformé en jour de haine”, a estimé son président, Sacha Reingewirtz.

Lire l’article complet sur Le Nouvel Obs

Share This
507 5 Jan 27, 2014

1 comment

  1. henri moussa el-mann

    notre haine un millions de foit plus que la votre nous ne voullons rien avec vous vous les animaux du monde moderne c est ce que reste de vos idait merde plus merde votre noms

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.