Le bitcoin de nouveau montré du doigt

Deux hommes ont été inculpés hier à New York pour en avoir illicitement vendu afin de faciliter l’achat en ligne de stupéfiants.Le bureau du procureur de New York les poursuit notamment pour blanchiment d’argent. Ils sont accusés d’avoir émis pour un million de dollars de bitcoins à partir d’une plate-forme d’échanges électronique clandestine baptisée The Company.Grâce à ce stratagème, les internautes pouvaient acquérir cette monnaie virtuelle sans risquer d’être identifiés et acheter de la drogue sur Silk Road “en se mettant hors d’atteinte des autorités”.Ce site considéré comme une sorte “d’eBay de la drogue” a été fermé en octobre dernier par les autorités américaines.Le bitcoin a été crée en 2009. Il s’échange en ligne de gré à gré et il est souvent présenté comme l’argent du crime en raison de l’opacité supposée de ce système.

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.