Egypte : l’armée donne son feu vert à la candidature présidentielle d’Al Sissi

Ce n’était plus qu’un secret de polichinelle. Le Conseil suprême des forces armées l’a confirmé hier en lui demandant de répondre à “l’appel du peuple”. Le maréchal, actuel ministre de la Défense et véritable homme fort du pays peut participer au scrutin qui aura lieu sous trois mois et avant les législatives. Un calendrier taillé sur-mesure. “Maintenant, nous considérons le maréchal Abdel Fattah al Sissi comme l’homme le plus capable de diriger le pays compte tenu des temps présents, il a réussi à s’imposer”, explique cet homme.Le second se montre plus sceptique : “la décision d’Al Sissi de se porter candidat à la présidence peut très bien mettre de l’huile sur le feu ou tourner en sa faveur. Il est très populaire et cela joue en sa faveur, mais ce qui peut au contraire aller contre lui, c’est que le peuple peut estimer qu’il voulait la présidence depuis le début”.

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.