Nétanyahou de retour en Israël

Après l’ouverture officielle, à Washington, des pourparlers directs entre Israël et l’AP, les délégations des deux camps rentrent à présent chez elles. Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a repris l’avion avec sa suite après avoir conclu avec son « partenaire » Mahmoud Abbas que leurs discussions démarreraient le 14 septembre prochain au rythme d’une rencontre tous les quinze jours. Leur objectif: parvenir à un accord global d’ici un an comme le souhaitent les Américains. Les négociations se dérouleront à Sharm-El-Sheikh, en Egypte, en présence de Netanyahou et Abbas. Le Premier ministre doit à présent consulter les membres de sa coalition pour s’assurer de leur soutien. Il aurait déjà rassuré l’aile droite de son parti, qui avait de bonnes raisons de s’inquiéter, en affirmant que pour l’instant, il ne s’agissait que de paroles. Selon certaines sources, il envisagerait de soumettre à un référendum l’accord-cadre qui conclurait avec les Palestiniens. Le ministre Guilad Erdan, interviewé vendredi matin par Galei Tsahal, ne pense pas que ces discussions aboutiront et il estime également que la reprise de la construction dans les localités juives ne risque pas de provoquer une rupture. Quant aux efforts des Palestiniens, il ne se fait aucune illusion: « Abou Mazen n’a pas encore montré qu’il fait des efforts continus et sans compromis pour démanteler les infrastructures terroristes, a-t-il souligné, il ne lui suffit pas de poursuivre des terroristes pour un attentat commis cette semaine ». Erdan a rappelé qu’Abbas n’avait pas hésité par exemple à attribuer à des rues de villes arabes de l’AP des noms de terroristes connus.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.