A l’ANC, le représentant de l’Iran attaque Israël ; furieux, les Américains se retirent

Le Président du conseil de la Choura iranien, Ali Larijani a prononcé, aujourd’hui, au siège de l’Assemblée nationale constituante, un discours extrêmement politisé, et coupant court avec le langage diplomatique, souvent utilisé lors de ce genre d’événements. Avertissant les Tunisiens contre les menaces qui pèsent encore sur la révolution, il a rappelé que les «Etats puissants ont imposé à l’Iran (après la révolution de 1979) une guerre de huit ans», en référence au conflit ayant opposé, de 1980 à 1988, les Iraniens aux Irakiens.

Lire l’article complet sur webdo.tn

Share This
479 0 Feb 8, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.