La libération d’un braqueur présumé provoque l’indignation

L’homme mis en examen pour «tentative d’homicides volontaires» après la fusillade du casino d’Uriage a été libéré et placé jeudi sous contrôle judiciaire, provoquant la colère des policiers et du ministre de l’Intérieur. L’appel du parquet sera examiné le 9 septembre.

Lire l’article complet sur Le Figaro

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.