Eric Robic, qui avait mortellement renversé une jeune israélienne, va être remis en liberté

En décembre 2011, Carla Bruni, l’épouse du président français de l’époque, Nicolas Sarkozy, avait écrit à la famille de la jeune Israélienne pour lui assurer que la France faisait le maximum pour que justice soit faite. Le président lui-même avait évoqué l’affaire lors du dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), en février 2012.

Lire l’article complet sur 20minutes.fr

Share This
339 6 Feb 20, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.