Bombe israélienne : quand de Gaulle a dit non à Ben Gourion

Voici, pour la première fois, le compte-rendu de la discussion historique entre les deux présidents au sujet de l’armement nucléaire d’Israël.
C’est un document classé “très secret” qui, à notre connaissance, n’a jamais été publié – un document qui apporte un éclairage particulièrement instructif, au moment où François Hollande arrive en Israël et à quelques jours de la reprise des négociations internationales sur le programme nucléaire iranien.
Il s’agit du compte-rendu d’un long tête-à-tête entre le Général de Gaulle et son homologue israélien, David Ben Gourion, le 17 juin 1960, à l’Elysée. Nous l’avons trouvé dans les archives privées d’un proche collaborateur du chef de la France Libre. L’existence de cette rencontre au sommet était bien connue des historiens – François Hollande l’a d’ailleurs évoquée lors de son discours en présence de Shimon Pères, à son arrivée en Israël. Mais pas les détails de son contenu. Ils sont fascinants.
Ce jour-là, David Ben Gourion est à Paris pour tenter de convaincre le nouveau gouvernement français de poursuivre l’aide ultrasecrète que la France apporte, depuis 1956, à Israël dans son programme nucléaire militaire, aide à laquelle de Gaulle, revenu aux affaires en 1958, voudrait mettre un terme.

Lire l’article complet sur Le Nouvel Obs

Share This
311 9 Mar 2, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.