Flambée de la violence contre Israël

En marge de la reprise des pourparlers destinés, selon les organisateurs et participants, à mettre un terme à la situation tendue entre le monde arabo-musulman et l’Etat d’Israël, de nouvelles attaques terroristes frappent la région. Une roquette a été tirée shabbat matin depuis la bande de Gaza en direction du secteur du Conseil régional d’Eshkol. Ce missile, bien que meurtrier, est tombé dans un terrain inhabité, et n’a donc provoqué ni pertes ni dégâts. Une autre tentative s’est produite dans la nuit de vendredi à samedi, toujours pendant shabbat, mais le missile a atterri du côté de la barrière occupé par le Hamas. Parallèlement à ce tir de roquette, Tsahal a dû renforcer l’état d’alerte en Judée-Samarie, et le nombre des permissions accordées aux soldats a dû être sensiblement réduit. Les organisations terroristes, qui s’arment librement depuis les différents accords (Oslo, Hébron, W.) ont déclaré la guerre aux forces de Tsahal, bien qu’elles s’attaquent surtout à des civils désarmés, comme la semaine dernière, lorsque deux couples ont été assassinés alors qu’ils circulaient en voiture. Le cabinet politique du Hamas s’est félicité de ce quadruple assassinat. Le porte-parole de la branche armée du Hamas en Judée Samarie, chef d’un sous-groupe répondant au nom des unités Az-A-Din al Kassam, a déclaré: «Nos forces sont prêtes pour ne nouvelle étape de la guerre. Une étape de résistance sans compromis, d’appel à la lutte armée frontale.» Le Hamas a fait savoir qu’il s’unirait à douze autres mouvements terroristes pour s’attaquer à Israël. «Jusqu’à présent, nous sommes restés calmes, mais nous sommes prêts à tout développement, a ajouté ce porte-parole.»

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

About the author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.