La NSA aurait infiltré les serveurs du géant chinois Huawei

L’agence américaine de renseignement, la NSA (« National Security Agency »), a infiltré les serveurs du siège du géant chinois des télécommunications et de l’internet Huawei, recueillant des informations sensibles et captant des communications entre cadres dirigeants, rapporte le New York Times samedi 22 mars.
Le quotidien américain précise que son enquête sur l’opération, baptisée « Shotgiant », s’appuie sur des documents de la NSA communiqués par l’ex-consultant de l’agence Edward Snowden, qui, depuis l’année dernière, diffuse des renseignements sur les activités de surveillance menées par les Américains dans le monde entier.

Lire l’article complet sur Le Monde

Share This
448 1 Mar 23, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.