Pilotes depuis 25 ans, ils reçoivent les “ailes d’argent”

banner pilotes 25 ans

Un quart de siècle s’est écoulé depuis qu’ils ont été diplômés de la formation de pilotes entre 1985 et 1988. Il y a quelques jours, ces pilotes de Tsahal ont reçu à cette occasion les “ailes d’argent” par le Commandant de l’Armée de l’Air israélienne pour marquer leurs loyaux service.

25 ans de pilotage

Cette semaine, les pilotes de Tsahal formés entre 1985 et 1988 se sont tenus sur l’estrade pour une remise d’ailes un peu particulière. Cette fois, au lieu des ailes habituelles que les pilotes reçoivent à la fin de leur formation, ils ont reçus les «ailes d’argent» du Commandant des Forces aériennes israéliennes, le général de brigade Amir Eshel. Ces “ailes d’argent” marquent leur 25 années de pilotage.

25 ans

“La formation des pilotes et leur service au sein de l’Armée de l’Air est un événement enrichissant pour chacun d’entre nous”, a déclaré le général de brigade Amir Eshel. “L’Armée de l’Air a changé de visage mais son coeur, lui, est resté le même.»

«Notre réel trésor, ce sont les personnes qui créent et perpétuent nos valeurs. Nous continuerons à veiller de près sur notre trésor.»

«Merci à vous pour tout. Merci pour ce que vous avez fait. Merci pour votre soutien et merci pour ce que vous apportez à l’Armée de l’Air israélienne et à la sécurité du pays.”

Les forces israéliennes ont réussi à repousser l'armée syrienne du Plateau du Golan et à reprendre le contrôle du Mont Hermon. Sur cette photo, un avion de chasse israélien de type Mirage 5 bombarde les forces syriennes.

L’Armée de l’Air de Tsahal est au service d’Israël depuis sa création en 1948, pendant la Guerre d’indépendance. Depuis toutes ces années, des soldats sont sélectionnés parmi tant d’autres pour devenir les prochains protecteurs du ciel d’Israël. Leur motivation doit être maximale car ce sont trois longues années de formation que devront passer ces jeunes recrues, hommes ou femmes. En trois ans de formation, ces soldats obtiennent un diplôme universitaire et suivent le cours d’officier : deux conditions nécessaires pour devenir pilote dans l’armée israélienne.

Des valeurs pour aujourd’hui et demain

“Je suis sûr que chacun d’entre nous se souvient du jour où il a intégré les rangs de l’armée, le trajet jusqu’à la base, la descente de l’autobus, le premier vol et enfin la cérémonie de fin de formation de pilote”, a expliqué le major (réserviste) Shaul, pilote de Tsahal. “Nous avons commencé la formation alors que nous n’étions encore que des enfants innocents et motivés. C’est avec les valeurs que nous avons appris lors de notre formation que nous élevons nos enfants aujourd’hui. Merci à l’Armée de l’Air de nous avoir donné l’opportunité de faire partie de cette grande famille.”

Les nouveaux pilotes, quelques minutes avant la cérémonie

Remercier aussi ceux qui se tiennent en coulisses

En outre, le Commandant de l’Armée de l’Air israélienne a tenu à remercier ces personnes qui se tiennent depuis toutes ces années aux côtés des pilotes et qui font partie de la grande famille des forces de l’air de Tsahal.

“C’est l’opportunité pour moi de dire merci à ceux qui vous ont accompagnés jusqu’à aujourd’hui”, a t-il ajouté. “Certains d’entre nous ont volé seuls dans leur avion. Mais nous savons très bien que ces vols ne sont en réalité pas des vols qui se font “seuls”. Les vols sont organisés par de nombreux membres de notre grande famille. Ces personnes qui nous accompagnent sont celles qui nous donnent la force et la possibilité de faire ce que nous faisons depuis toutes ces années.”

Rejoignez-nous sur Facebook et revivez en images les moments forts sur Instagram.

Source: tsahal.fr

Share This
577 8 Mar 23, 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.